Livre ou liseuse, que choisir ?

En 2007 apparaissaient dans les rayons des magasins High Tech les premières liseuses numériques, un appareil mobile révolutionnaire permettant de stocker des milliers de livres derrière un écran de 7 pouces.

« Sacrilège ! » s’écrièrent les aficionados du livre traditionnel, convaincus de ne jamais remplacer l’odeur et le charme du véritable papier par ces joujoux technologiques sans âme.

Pourtant le livre numérique possède bien des avantages. Alors pour faire votre choix entre le book et l’ebook, suivez le guide.

Praticité

Les livres papiers prennent de la place, et sont parfois lourds à transporter, que ce soit lors d’un voyage ou d’un déménagement. Avec la liseuse, plus de problème, un seul objet ne pesant pas plus que quelques centaines de grammes peut contenir une bibliothèque entière. Idéal pour les nomades !

D’autre part il est parfois difficile de se procurer les dernières nouveautés littéraires ou certains auteurs spécifiques notamment lorsque l’on vit à la campagne ou à l’étranger. Avec une liseuse, plus de problème, un simple clic sur un site marchand et c’est tout un monde de littérature qui s’offre à vous.

Verdict : avantage de taille pour la liseuse.

Émotion

Pour les amoureux de la lecture, choisir un livre est tout un rituel : se rendre dans sa librairie préférée, se laisser guider par les critiques littéraires ou les conseils du libraire, caresser le papier, rentrer chez soi avec ses nouvelles acquisitions… Autant de moments précieux qui font partie intégrante du plaisir de la lecture.

Sur une liseuse, l’achat d’un livre numérique devient un objet de consommation comme un autre, puisqu’il est téléchargé directement depuis un site marchand. De plus, un livre dématérialisé acheté quelques poignées d’euro n’a pas tout à fait la même valeur émotionnelle qu’un livre choisi avec soin. Il sera plus facilement « oublié » dans la liseuse, perdant de son aura.

Un livre peut également se prêter et s’offrir, comme un morceau de soi qu’on dévoile à quelqu’un, alors que la liseuse est un objet personnel.

Verdict : victoire sans surprise pour le livre papier.

Sur le long terme

A première vue, le papier peut sembler fragile, il peut se corner, jaunir et s’abimer. En revanche, les livres numériques sont soumis à l’évolution des supports. Les logiciels utilisés aujourd’hui peuvent disparaitre au fur et à mesure que la technologie évolue. Que deviendra votre bibliothèque numérique si elle est stockée sur une liseuse qui n’est plus fabriquée ? Des questions qui ne se posent pas pour le livre papier qui semble plus intemporel.

Verdict : avantage surprise au livre.

Environnement

La fabrication du livre papier nécessite sols et forets tandis que la technologie de la liseuse requiert des métaux rares et de l’énergie électrique. Difficile donc de comparer ces deux supports qui ont des impacts environnementaux distincts.

En revanche plus un objet est utilisé, plus son empreinte environnementale devient faible. Une liseuse parait donc plus écologique qu’un livre papier. Sauf s’il s’agit d’un livre de bibliothèque qui circule entre plusieurs mains ou si le livre est fabriqué à partir de fibres recyclées… Pas si simple…

Verdict : belle égalité

Budget

Certes au départ, la liseuse représente un certain investissement (environ 100 euros, beaucoup plus pour les tablettes), mais par la suite, l’acquisition des livres numériques est souvent moins onéreuse que les livres papiers. Il existe notamment beaucoup de titres à partir de 1,99 euros, contre un minimum de 6 euros pour les livres de poche.

En optant pour le livre numérique on profite de plus de lecture pour moins cher, un avantage de taille !

Dernière minute, un fervent adepte du papier me souffle que les bouquinistes et les vieux livres à 1 euros ça existe toujours…

Verdict : victoire écrasante du livre numérique

Confort de lecture

Les liseuses et tablettes possèdent de nombreuses technologies visant à faciliter la lecture : on peut notamment régler la luminosité – idéal pour lire sans réveiller son conjoint, augmenter ou diminuer la taille des caractères – pratique pour les personnes ayant des faiblesses visuelles –ou accéder à la fonction dictionnaire.

En revanche la lumière des écrans nuirait à l’endormissement tandis qu’il est prouvé que la lecture d’un bon livre favoriserait la détente et serait la transition idéale vers un sommeil de qualité. Même si le phénomène est réduit par les liseuses utilisant de l’encore électronique comme la Kindle.

Verdict : égalité, c’est une question de préférence

Livre ou liseuse : et s’ils étaient complémentaires ?

Dans le monde littéraire, on constate que malgré de nombreux avantages, le livre numérique n’a pas remplacé le livre papier. Seulement 350 000 liseuses ont été vendues en France depuis 2012 et le marché est plutôt stagnant.

Le plaisir de tenir un bel objet littéraire entre ses mains est toujours intact, comme celui de collectionner et de se constituer peu à peu une vraie bibliothèque remplie de livres choisis avec soin. Mais lors de voyages, ne glisser dans sa valise qu’une seule tablette au lieu d’une pile de livres est un avantage indéniable.

Finalement les deux supports sont complémentaires et peuvent cohabiter en belle intelligence, Livre ou ebook, l’essentiel n’est-il pas de continuer à dévorer des livres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *